Henri VASSEUR, un ancien déporté pour faits de résistance qui soutient Louis ALIOT

Publié le par Louis Aliot - Europe 2009

Henri VASSEUR est un héros de guerre et un héros de la Résistance française durant le dernier conflit mondial. Ce patriote, qui fut de ceux qui, en dépit des risques énormes, s'engagèrent avec abnégation dans la lutte contre l'Occupant pour que vive la France, a décidé de soutenir Louis Aliot pour cette élection européenne.

Henri VASSEUR s’était engagé dans l’armée de l’air en 1938 pour faire carrière. Après avoir suivi un stage de mécanicien radiotélégraphiste, il fut affecté comme caporal-chef en juin 1940 sur la base de Perpignan.

En février 1941, il comparaît devant un tribunal militaire français pour « faux et usage de faux », ces documents falsifiés devaient permettre à des volontaires de rejoindre l’armée du Général De Gaulle et les armées britanniques. Cassé de son grade, condamné à deux mois de prison, il est remis à la vie civile fin 1941.

Employé dans une entreprise qui travaille pour l’Organisation Todt, il participe à l’embryon de résistance existant alors et fait parvenir à son chef de réseau toutes les informations susceptibles de nuire à l’occupant. Arrêté en septembre 1942, il est emprisonné à la prison du Cherche Midi, puis au Fort de Romainville en janvier 1943 et au camp de Compiègne jusqu’en avril 1943. Il est ensuite déporté au camp de Sachsenhausen Oranienburg le 28 avril 1943.

De cette date au 20 avril 1945, il est affecté aux kommandos de Küstrin et de Briesen ainsi que pour une courte période au camp de Buchenwald. Du 20 avril 1945 au 4 mai 1945, il subit avec ses compagnons d’infortune les terribles et meurtrières « marches de la mort », pour être enfin libéré par l’armée soviétique près de Schwerin en Poméranie.

Henri VASSEUR est Officier de la Légion D’honneur, Croix de Guerre 1939-1945 avec palme, Médaille des Déportés et Croix des Combattants Volontaires de la Résistance.

« Je soutiens le Front national et particulièrement Louis ALIOT, je me suis battu pour que la France reste la France, elle est aujourd’hui envahie de nouveau par une armée presque cinq fois plus nombreuse que l’occupant nazi, aidée en cela par des collaborateurs français qui voudraient voir disparaître toutes nos valeurs. »

Henri VASSEUR est le père de Frédéric VASSEUR , chargé de mission FN pour le Gers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article